Pour.... "celles qui ornent, brodent, enjolivent le beau temps de l'intimité et font aux ourlets de nos draps des jours pour nos nuits." Saint-Exupéry

samedi 17 décembre 2016


          Je voudrais dire ....... 


     - Véronique  :  "Dole, c'est trop loin, on va à Racrange ? "
     - J'imagine alors , un petit hôtel ou une chambre d'hôte, une balade dans le village (il est  (tout) petit , une visite de Nancy et de Metz, Vero et moi,  sur les conseils de l'une des filles du club, une rencontre  avec les brodeuses pour échanger ............ et bien pas du tout !
Hébergement à la ferme : "j'ai des chambres libres, vous n'allez quand  même pas aller à l'hôtel,cela ne se discute même pas .
     - Et pour les visites, les bons plans, les conseils ?
     - J'en parle aux autres et je te dis "
Maintenant, je vous dis moi aussi : Cinq heures de route ne paraissent pas longues quand on bavarde.  A l'arrivée, l'habitation est déjà imposante , et lorsque nous découvrirons tous les corps de la ferme, ce sera une véritable admiration.
L'accueil ? Pas le temps de se poser des questions : nous sommes immédiatement propulsées dans la famille, enfants et petits enfants , amis et employés qui viennent pour le vin chaud (un délice !) .
Et des broderies, des objets fait main dans toutes les pièces, partout !

Juste un très petit aperçu, vraiment tout  petit ...









     Chacun rentre chez soi, et nous dinons avec Sandrine (sa boutique ne lui permet pas d'être disponible les jours suivants.)  : un élixir d'Orphée (recette secrète ) en apéritif , crudités et pâté lorrain ,mirabelles et kouglof en dessert . Que de bonnes choses !

merci Christine et Sandrine

     Le lendemain, rendez vous avec Eva, Eliane, et Katia  pour une visite de Nancy . La place Stanislas nous en met plein les yeux,  espace, dorures, et grand sapin n'écrasent pas  la statue de Stanislas dans sa bulle

C'est beau !

      Et, surprise des surprises , une visite guidée par Romain (guide officiel de la ville  et ... pas mal du tout) "Nancy et l'art nouveau"  offerte par Christine
     
Petite sélection de sites significatifs, mais il y en a beaucoup plus 



puis  repas dans une brasserie au décor Art Nouveau  (mais comment sait-elle que j'en rêve ?)
     Fin de l'après midi en flânerie dans la ville  :  boutique des Soeurs Macarons, et bien d'autres sous l'influence avertie d'Eliane, jusqu'à la tombée de la nuit, place Stanislas .
 Le repas du soir est à la ferme où nous a rejoint Nathalie  ( Vero et moi avions concocté un menu italo-lyonnais ),

     Le lendemain, c'est reparti pour les marchés de Noêl à Metz !  Nathalie et Katia nous guident entre
les cabanes des marchés , et les monuments de la ville , entre traditions consommation . et rires .
Miam, les "flam "  ( flammekueche) !

Cathédrale, temple et vue de la Moselle du haut de la porte des Allemands


Pause échange de recettes, enseigne à notre mesure et façade en têtes

Après 19 h,  le chemin des Lanternes  nous ramène au pays de  notre enfance parmi les rencontres d'Alice

Baudruches disséminées dans un parc et sur la Moselle

     Sur le chemin du retour, arrêt à Courcelle Etincelle ,(pas de photos , snif) où nous rejoint Séverine  Une mercerie à la Campagne  : tout un village participe à la décoration de Noêl, avec des trouvailles dignes d'artistes !  et encore des "flam" et du vin chaud !

     Départ le lundi matin, comme un  "retour de vacance ", des pépites dans les yeux.
Ces amitiés là ne s'embarrassent pas de préliminaires , de manières et de politesse hypocrites.
C'est direct, franc et tellement chaleureux , les correspondances sont immédiates, comme chez Montaigne.
 En plus, ce sont les invités qui reçoivent des cadeaux



Alors, je voudrai dire merci, , dans le désordre de mes  sentiments, à Christine, Eva, Katia, Sandrine, Séverine, Nathalie, Eliane .
Mais je ne suis pas sure que cela suffise.

P;S 1 :- une mention particulière : les amis des amis ....on s'embrasse dès que l'on se croise , le soir, le matin , dans la journée....
- une deuxième mention tout aussi particulière à Pascal, plus que discret, qui s'est cassé un doigt le soir de notre arrivée. (Non, ce n'est pas le choc à notre vue, mais une botte de foin !)
     
P.S 2  : aujourd'hui un brouillard épais encapuchonne Lyon, me plongeant dans un spleen baudelairien, alors je rêve, en lisant Verlaine.



P;S 3  : j'espère sincèrement que vous viendrez un jour à Lyon 



7 commentaires:

  1. Un fantastico W.E. accompagnato da tante risate...vero? Vi ho pensato!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Rohhh merci pour ce beau reportage ! !
    En effet c'était magique. ..bon ma tronche sur la photo ne reflète pas du tout mon humeur joyeuse ! !..encore une fois je fais la "beuh" ! !!
    Merci les filles de Racranges :-) et c'était bien vrai... Attendre Dôle pour vous rencontrer à nouveau après ce fort sympathique déjeuner à Louhans . .cela faisait trop loin dans le temps.
    Et oui 5h de route pour de bons moments. ..ce n'est rien du tout ! !!

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Merci à vous deux, en tout premier : sans votre envie du départ, rien ne se serait passé !
    C'était un peu comme Noël avant l'heure .... une si agréable parenthèse !
    Et on compte bien ne pas la refermer cette parenthèse ...
    P.S. : je note que le sachet de chocolats a eu du succès ..., bon, je note, juste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est plus qu'un lointain souvenir ...(je parle du chocolat, bien sur !)

      Supprimer
  5. Un bel racconto che fa ben immaginare l'atmosfera un pò da favola che avete incontrato e condiviso con le vostre amiche.

    RépondreSupprimer